Danseurs

Geneviève Boulet

Geneviève reçoit sa formation à L’École de danse contemporaine de Montréal (anciennement LADMMI). Dès sa sortie de l’école en 2006, elle collabore avec le chorégraphe Roger Sinha. Entre 2006 et 2009, elle travaille avec Lucie Grégoire, Lina Cruz, Georges-Nicolas Temblay et participe à quatre reprises au Projet Osez!, ce qui lui permet de rencontrer Shaula Cambazzu (Belgique), Mélanie Demers et Louise Bédard. Depuis 2009, elle est membre de la compagnie Destins Croisés du chorégraphe Ismaël Mouaraki. Elle est aussi interprète pour Fleuve | Espace danse depuis 2009. Elle s’est récemment produite au Théâtre La Chapelle dans Pow Wow, la nouvelle création de Dany Desjardins ainsi qu’à l’Opéra de Montréal dans Rusalka.

Karine Gagné
Native de Sept-Îles, Karine est diplômée de L’École de danse contemporaine de Montréal (anciennement LADMMI), cohorte 2007. Depuis, Karine a collaboré avec Julie Lebel (Solo, Quatuor à corps en F majeur, Relevé le terrain), Anne Thériault (Annexe 2, La physique) et, en 2012, a travaillé avec La Compagnie de la Tourmente de Marie-Julie Asselin dans la pièce Victor et Rémi.  Elle fait partie de toutes les productions de Fleuve | Espace danse depuis 2009.

Clémentine Schindler
Diplômée en 2010 de l’École Supérieure de Ballet Contemporain de Montréal, Clémentine a travaillé avec divers chorégraphes tels que Shawn Hounsell, Hélène Blackburn,  Annabelle Lopez Ochoa, Gael Domenger et participe à de nombreuses tournées nationales et internationales. En 2010, elle prend part à la création de Variations S de la compagnie Cas Public. En 2011, elle rejoint Fleuve | Espace danse.

Oliver Koomsatira

Oliver a participé à 107 productions dans 739 représentations devant 153 000 spectateurs. Il a dansé pour les compagnies Sursaut, Fleuve | Espace danse, La Compagnie de la Tourmente, Willie Dorner, Claude Pilon et Héloïse Depocas.  Il a tourné avec Dynamo Théâtre ainsi que The Jungle Book de Geordie Productions dans le rôle de Mowgli pour lequel, en 2008, il a été récipiendaire du prix Elsa Bolam Award «in recognition of outstanding achievement by an emerging theatre artist ».

Ellen Furey

Ellen a fait ses études en danse à la School of Toronto Dance Theatre et en théâtre/musique à la Randolph Academy for the Performing Arts à Toronto. Sur la scène Torontoise elle a jouée au Capitol Theatre, au 1000 Island’s Playhouse ainsi que pour des films et la télévision. Depuis son arrivée à Montréal en 2011, elle danse pour Chantal Caron (Fleuve | Espace danse), Stéphane Gladyszewski, Paula de Vasconcelos (Pigeons International) et Susanna Hood (Humdansoundart).  Elle participera à la saison 2012/13 de Dancemakers à Toronto. En 2012, elle a créé, avec le pianiste Daniel Gaspard, JOHN CAGE : sonates en mouvements.

Tom Casey

Depuis 1991, Tom a dansé, entre autres, pour Sinha Danse, Louise Bédard Danse, Corpuscule Danse, Montanaro danse, Winnipeg’s Contemporary dancers et Le Cirque du Soleil. Il a également travaillé sous la direction de Jean-Pierre Perreault, Pierre-Paul Savoie, Lina Cruz et Karine Ledoyen pour nommer que ceux-ci. Il danse pour Fleuve | Espace danse depuis 2011.

Simon Ampleman

Simon a complété sa formation à L’École de danse contemporaine de Montréal (anciennement LADMMI.) Au cours des dernières années, il a eu l’opportunité de danser pour l’Opéra de Montréal et sous la direction d’Hélène Blackburn, Harold Rhéaume, Karine Ledoyen, Lucie Grégoire et Emmanuel Jouthe. Il danse présentement avec les compagnies Destins Croisés, Fleuve | Espace danse et pour la ligue d’impro-mouvement Les Imprudanses. Il est cofondateur avec Émilie Demers de la compagnie Extrada.

Marie-Pier Morin

Marie-Pier a gradué de l’École de danse de Québec en 2006. Elle a travaillé avec les chorégraphes Emmanuel Jouthe, Jamie Wright, Marie-Julie Asselin, Lynda Gaudreau (Out of grace) et pour la Compagnie Fleuve | Espace Danse (Les Baigneuses, La Noce Opus I, Comme une odeur de Varech, 73° nord). En 2010, le spectacle in situ Lumerelle marque une première collaboration chorégraphique avec Johanne Laurendeau. En 2011, elles présentent leur nouvelle création Quatre chemins, au Théâtre Hector-Charland de L’Assomption.

David Campbell    

David Campbell

David Campbell débute sa formation professionnelle en ballet classique à la Royal Winnipeg Ballet School, puis enchaîne avec une formation en danse contemporaine à L’école de danse contemporaine de Montréal (anciennement LADMMI). Au cours de ses formations, il interprète des créations originales de plusieurs chorégraphes québécois (Sylvain Émard, Dominique Porte, Marc Boivin) ainsi que du répertoire classique et contemporain. En juin 2011, il participe à la performance Bodies in Urban Spaces du chorégraphe Willi Dormer, présentée dans le cadre du Festival TransAmérique à Montréal. Il faisait aussi partie des interprètes de Fente-toi! et Une grande fente pour dire «allô» de la jeune chorégraphe Isabelle Boulanger. En juillet 2012, il collabore aux Minutes Complètement Cirque, dans le cadre de la 3e édition de Montréal Complètement Cirque. David Campbell en est à sa deuxième saison avec la compagnie O Vertigo et se joint à Fleuve | Espace danse en décembre 2012.

Nicolas Patry 

Diplômé en 2008 de L’école de danse contemporaine de Montréal(EDCM), Nicolas se joint à l’équipe de MayDay-Mélanie Demers pour la création de « Junkyard/Paradise » en 2009. Son travail auprès des chorégraphes Ginette Laurin, Paula de Vasconcelos, Cantal Caron, Thierry Huard, Amélie Rajotte, Pierre-Paul Savoie, Geneviève Bolla, Jacques Poulin-Denys, Virginie Brunelle l’amènera à se produire sur des scènes locales, nationales et internationales. Il se joint également à la compagnie Le Carré des Lombes en 2013. Nicolas est très excité de renouer avec Fleuve Espace Danse.

Capture d’écran 2015-06-30 à 12.11.43

Pierre-Marc Ouellette

Pierre-Marc Ouellette a complété sa formation aux ateliers de Danse moderne de Montréal. Depuis l’obtention de son diplôme en 2005, il a travaillé comme interprète pour Louise Bédard danse, Fortier-danse création et le Carré des lombes. Pierre-Marc Ouellette a également participé à plusieurs projets initiés par des chorégraphes de la relève, notamment Erin Flynn, Frédéric Marier et Karine Ledoyen. Sa pratique de la danse se nourrit d’autres techniques tels que le yoga et le butoh. En 2009, il recevait une bourse du conseil des arts du canada pour aller se perfectionner à Vienne, Autriche, dans le cadre du festival impulstanz. Sa première création le show off a été présentée en 2010 à l’espace Tangente, et en janvier 2012, la création les angèles — création collective — a été présentée au théâtre Lachapelle. Pierre-Marc Ouellette a également dansé pour la compagnie dance-makers et trial and eros de Deborah Dunn. En 2013, il reçoit une bourse pour aller se perfectionner à New-York en différentes techniques somatiques, et fait partie de la nouvelle création de la compagnie le carré des lombes: paradoxe mélodie .

Laisser un commentaire

Pour oublier votre commentaire, ouvrez une session par l’un des moyens suivants :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s